Concert chez Piéter & Antoinella à Saint André de Sangonis



Merci Bernard et merci à tes amis artistes

Ma première impression était celle concernant la simplicité dans laquelle tout cet événement et vous, vous mettiez en place. L’impro semblait déjà là, au gré du vent, des nuages et des entrées progressives de tous les acteurs sur l’avant scène de Pieter et Antoinella. Là les placé(e)s se sont inventés pour accompagner ces groupes de voyageurs curieux et confiants vers la grande scène où le voile du ciel s’est enfin levé.
Alors le répertoire est né, emprunté à la nature dans les émotions du public fraîchement déconfiné : voyageurs dépités, sœur enceinte, rivière imprévue, femme sauvage…

Très éclectique !!! Forcément ! Difficile pour moi de passer d’un morceau à un autre, pas habitué à passer subitement d’une énergie à une autre. Bravo à vous!

J’ai en revanche savouré et admiré votre capacité à glisser en douceur, au sein d’un même thème, d’une histoire à une autre, à partir de la suggestion d’un de vous trois.

Extraordinaire l’expérience de découvrir et dégusté, dans l’écoute planante, des couleurs mobiles jusque-là jamais perçues par mes yeux : c’était là à cet instant hors du temps. Merci infiniment.

Christophe


 

Et bien merci à toi pour ce bon moment. Pour ma part j’ai trouvé que l’idée d’être à l’extérieur est géniale; En effet cela rajoute à la magie de l’impro on s’imprègne du lieu et je pense que les énergies des éléments opèrent.
Le fait que ce soit en soirée est aussi un plus, ambiance tranquille, moins de luminosité, et la fraicheur du soir.
Côté impro , encore bravo, je pense que certains ont pu penser qu’il s’agissait de morceaux appris, tellement parfois, l’aisance était présente. Pour ma part, je sens exactement à quel moment “ça” prend, et là, c’est un vrai bonheur qui inclut totalement les autres instants ceux où “ça” cherche, l’un ne va pas sans l’autre. Ce sont donc ces moments là que j’adore , et quasiment dans tous les morceaux ils arrivent, plus ou moins vite. Ca m’a donné plusieurs fois envie de vous rejoindre
Et globalement les variations d’ambiance sont intéressantes , la petite explication de Mateo (que je ne connaissais pas) sur l’énergie des accords fut tout a fait opportune à mon sens. Cela permet de mieux comprendre ce qu’il se passe.
A faire , refaire, un peu surprise par les transformations de ta voix via la “machine” , finalement c’est pas mal. Ca donne aussi envie….D’essayer….
Pour finir je pense que l’on aurait pu partager la cagnotte et vous payer au moins vos frais de déplacement.
Bon a suivre, je ne sais pas si je serai là jeudi, pas sûre, mais je serai là pour le stage .
Des bises à bientôt

Magali


 

Un grand merci pour ce moment magique au bord de la rivière.

J’ai vécu un moment de connexion avec la nature et les personnes présentes. Le chant, les instruments ont créé ce lien invisible.

La forme proposée par la voix qui écoute m’a inspirée. Elle a pris sa source dans ce qui était là au moment présent : un rythme, une pulse réalisée avec les galets du bord de la rivière, des images d”‘un voyage au Maroc annulé pour cause de pandémie, la naissance future d’un bébé, un univers mythologique… et la voix s’est faite image, voyage dans l’imaginaire, danse intérieure et émotions. C’est ce qui m’intéresse le plus : toucher la part sensible et visiter ce qui est étrange et inconnu dans mon intérieur. J’ai adoré chanter en fin de spectacle et ressentir le chant venir spontanément et la joie de ce temps de partage.
Gratitude pour votre générosité !

Véronique






Posted in Articlewith comments disabled.